Étiquette : mort

Automne: chronique d’une mort annoncée

Automne: chronique d’une mort annoncée

Faut-il pleurer l’automne ou bien le célébrer?  L’automne, c’est la confiance: c’est laisser les oiseaux s’envoler parce que l’on sait qu’ils reviendront. C’est le frimas sur les vitres, le givre sur l’étang. Entrer dans un sommeil pour être réveillée par un prince, le printemps. C’est le réconfort d’un café aux épices quand les terrasses sont froides…

La mort de Mère L’Oiseau

La mort de Mère L’Oiseau

Il y avait quelque chose dans le vent ce jour-là
Qui a fait frissonner les âmes du sous-bois
Et ton cri s’est figé dans l’air, translucide
Le ciel était gris, menaçant et livide

Les choses éphémères

Les choses éphémères

J’aime penser aux choses éphémères.  Aux jours qui ne reviennent jamais deux fois.  À la vie qui n’est plus jamais la même.  Aux saisons qui passent, aux couleurs qui changent, aux ombres qui bougent.  À la lumière qui n’est jamais si pareille à elle-même. 

J’aime penser à la chance que nous avons d’être ici, maintenant.  Aux secondes qui nous filent entre les doigts.  À notre petitesse face à l’éternité.  À la mort qui n’a jamais été qu’un mot.  Au silence imposé.  Au temps perdu à jamais enfui.

Et le calme me vient.  Je suis loin de la folie des hommes.  J’appartiens à un tout autre monde, un monde de paix exempt de souffrance.  Je suis capable de marcher seule.  Il n’y aura plus de larmes, plus de tristesse, plus de vide.  Je n’ai plus besoin des temples que je m’étais faits.  Ni de monter plus haut pour mieux voir le ciel.  Désormais je comprends.

Les choses passent et ne reviennent jamais.  

 


Scroll Up